DU MIGNON AU GROTESQUE: TOUT SAVOIR SUR LA CULTURE KAWAII

DU MIGNON AU GROTESQUE: TOUT SAVOIR SUR LA CULTURE KAWAII

Décidément, le genre kawaii fait partie intégrante de la culture japonaise. Au fil du temps, le phénomène culturel s’est peu à peu introduit dans d’autres pays, à l’instar des États-Unis. Si bien qu’aujourd’hui, ce style s’est invité en France, notamment grâce au succès explosif des mangas et des animés dans l’Hexagone qui, pour rappel, en est le deuxième consommateur mondial. Cela dit, il faut savoir que le kawaii que l’on connaît, à travers des dessins kawaii ou autres, n’est pas la première version.

KAWAII, DÉFINITION

Un peu comme le mot « karaoké » ou bien « karaté », sans forcément en connaître le sens, l’on sait tout de même à quoi le terme fait référence. Les tenues « kawaii » t’évoquent Pokémon, T-shirt manches courtes, manches longues, Japan Expo, style Lolita sexy, mais aussi animaux mignons, n’est-ce pas ? Ce n’est pas un hasard, car en français, « kawaii » signifie « mignon ». Mais au Japon, le vocabulaire désigne plus spécifiquement tout ce qui est petit et adorable. Le fait est que ce substantif de 3 syllabes renferme bien plus que cela.

kawaii définition chat licorne

ORIGINE DE LA CULTURE KAWAII

Tout comme son sens, le mot « kawaii » est le résultat de l’évolution d’un mot, daté de la période Heian, c’est-à-dire de 794 à 1185. Des études affirment que cet adorable mot tire ses racines de かほはゆし (kaohayushi). À son tour, ce dernier a évolué et a fait place à かわゆし (kawayushi). Et c’est d’ailleurs ce mot qui, plus tard, changera en かわいい (kawaii).

Si le terme a beaucoup évolué avec le temps, ce n’est pas le cas de sons sens. Comme quoi, les nuances de sens actuelles de kawaii n’ont pas spécialement changé depuis la période Muromachi, donc entre 1336 et 1573. Pour preuve, à l’âge d’or du Japon, Kawayushi renvoyait à ce qui est pitoyable, embarrassant, vulnérable, petit, mignon et adorable.

De nos jours, comme tu le sais sans doute déjà, ce sont plutôt ces trois derniers qui qualifieraient le plus quelque chose de kawaii. Outre ces points, ce courant d’idées aspire à la pureté, à la joie et à l’innocence enfantine. N’empêche, beaucoup d’idées préconçues circulent au sujet du style kawaii.

IDÉES REÇUES SUR LE KAWAII

Beaucoup se trompent au sujet du Kawaii. Ce qui n’est tout à fait pas étonnant vu sa popularité. Aussi, comme c’est un mot étranger et une culture étrangère, les fausses interprétations s’installent très facilement. Toujours est-il que les férus de la culture nippone ne sont pas dupes. Ceux-là ne penseront jamais que le kawaii doit être parfait ou bien qu’il est tout récent.

Le kawaii n’est pas toujours rose

Généralement, lorsque l’on parle de kawaii, les images qui reviennent ce sont le rose, les couleurs pastel, les licornes, les arcs-en-ciel, les visages joufflus, mais encore les yeux ronds. Ce n’est pas faux. En revanche, cela ne veut pas dire que le kawaii doit être parfait pour autant.

kawaii personnages mignons arc en ciel

Par ailleurs, le concepteur de PostPet, Kazuhiko Hachiya, estime que les personnages trop mignons et trop parfaits créent un sentiment de malaise. Ainsi, pour lui, la beauté, le kawaii, se trouvent dans l’imperfection. D’où la mise en avant de l’asymétrie et des petites imperfections d’un personnage pour rendre celui-ci plus adorable. Bref, il n’y a aucune recette !

Ce n’est pas un phénomène récent

Si tu fais partie de ceux qui pensent que le phénomène kawaii est un mouvement moderne, eh bien tu as tort puisque le kawaii a plus d’un siècle d’histoire ! Sache que l’apparition de ce mouvement culturel date d’avant les années folles. Pour la petite histoire, son apparition est un due au poète et peintre Takehisa Yumeji, qui crée des « objets de fantaisie » destinés aux jeunes femmes.

TANTÔT MIGNON TANTÔT GROTESQUE ?

Depuis ses premières racines jusqu’à aujourd’hui, le kawaii n’a cessé d’évoluer. Ce qui veut dire que chaque génération a sa manière de voir ce qui est « mignon » ou ce qui ne l’est pas, en mode ou en dessin. C’est d’ailleurs dans cette optique que plusieurs sous-genres du kawaii, plus ou moins grotesque, ont vu le jour. Parmi eux, on peut citer :

Kimo-kawaii

Ce terme est l’association de « kawaii » avec « kimoi », signifiant grossier, répugnant et peu attrayant. Ce genre de représentation nécessite un maquillage à outrance et le port de prêt-à-porter pour les femmes comme un pantalon asymétrique, un kimono ou une robe longue.

Dasa-kawaii

Celui-ci par contre est le mariage entre « kawaii » et « dasai », qui signifie collant, pas cool, boiteux. Adopter ce style équivaut à avoir une garde-robe osée, originale, hyper colorée, décontractée, mais pleine de féminité. Un dessin dasa-kawaii doit suivre les mêmes principes.

Guro-kawaii

Ce mot composé assemble le sens de « kawaii » et de « guroi », un terme qui veut dire « grotesque ». Tu peux l’adopter en ayant dans ta garde-robe un t-shirt, un pull (à capuche ou non), une robe, une veste ou un simple sweat. Pour les chaussures, des baskets, voire des sandales suffisent.

mignon et grotesque-kimo dasa guro

BOUTIQUE PANDA :

Chez Univers de Panda nous souhaitons sensibiliser et éduquer tous les acteurs économiques. En prouvant que les pandas 🐼 sont des animaux uniques ainsi que tout autre animal, mais aussi qu’en protégeant et préservant leur habitat, nous sauverons de nombreuses autres espèces.

Nous te proposons une sélection des meilleurs pyjamas, combinaisons, mugs, porte-clés, peluches, chaussons, décorations et dessins kawaii sur le thème du Panda.

Rejoins-nous vite !

🐼 Profite de 15 % de réduction sur ta première commande avec le code BLOG15 !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés